Ségolène Royal et Bertrand Delanoë ont rencontré des locataires d'un immeuble qui fut menacé par les ventes à la découpe, à Paris, le 26 avril 2007. | AP/FRANÇOIS MORISégolène Royal a critiqué „la spéculation immobilière des fonds de pension qui bénéficient d’avantages fiscaux“ et „chassent les familles à revenus modestes ou moyens“, lors d’une visite dans un immeuble rue de Montreuil, dans l’est de Paris, qui a échappé à la vente à la découpe grâce à la mobilisation de ses locataires et à l’intervention de la ville. 

Link to Le Monde.fr

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterEmail to someone