GenfL’ancien député Pierre Kunz rappelle les quarante ans d’errance de la Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève au moment où celle-ci envisage un assainissement. Pour autant que la gauche et les syndicats ne torpillent pas la solution trouvée par les autorités genevoises.

  LeTemps

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterEmail to someone