Le parlement s’apprête à freiner la baisse des rentes du deuxième pilier. Une prise de position passée complètement inaperçue mercredi l’indique. La Commission de sécurité sociale du Conseil des Etats estime inopportun, dans sa majorité, de suivre le rythme accéléré proposé par Pascal Couchepin.  

Link to Le Temps – Suisse

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterEmail to someone